En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour assurer le bon fonctionnement de nos services.
En savoir plus

Actualités

Des lycéens travaillent en visio-conférence avec la Chine

Par admin charles-de-gaulle, publié le jeudi 28 décembre 2017 17:05 - Mis à jour le jeudi 28 décembre 2017 22:25
audience-engagement1.png
Expérience inédite au lycée Charles-de-Gaulle où des élèves de Première apprennent (en anglais) le fonctionnement d'une machine via un atelier situé en Chine.

Extrait la Dépêche du Midi

Dans la salle de cours de ces Premières «STI2d» Sciences et techniques industrielles en développement durable, option SIN (systèmes d'information numériques), un écran avec un intervenant en direct de Chang-Chun, ville située au nord-est de la Chine. En langue anglaise, Shin Li explique le fonctionnement d'un capteur capacitif dont l'objectif est d'ouvrir sans contact le coffre d'une voiture, à l'aide d'un simple mouvement du pied. Bien utile, entre autres, lorsque l'on revient de ses emplettes, des paquets pleins les bras.

«C'est une expérience exceptionnelle que nous menons pour la première fois au lycée Charles-de-Gaulle. L'idée est de présenter un produit en anglais, car c'est la langue internationale des affaires. C'est de montrer aussi que les entreprises travaillent aujourd'hui avec le monde entier», explique Jean-Luc Vila, directeur délégué aux formations professionnelles et technologiques. Et celle que reçoivent les élèves (36 au total) n'est pas la moins originale grâce à cette visio-conférence inédite organisée depuis la Chine.
Professeur impliqué

Pour accompagner les lycéens appelés à participer activement en posant des questions (en anglais bien sûr), Stéphan Baudru, leur professeur impliqué, joue plus que les courroies de transmission. Cet ancien de chez Continental, aujourd'hui reconverti au sein de l'Éducation nationale, connaît à la fois le produit (que son ex-employeur développe aujourd'hui à Toulouse Basso-Cambo) et les techniques pédagogiques du business. «Les démonstrations en anglais et en temps réel sont importantes pour les élèves qui, pour ce genre de produit (Ndlr : le capteur donc), doivent intégrer la nécessité de l'international.»


Xavier Hurtevent