26 articles

CAP ECMS - EMPLOYE DE COLLECTIVITE MULTI-SERVICES

Par admin charles-de-gaullePublié le 16 mars 2013 à 18:08 ♦ Mis à jour le 12 juin 2017 à 12:36

 

Voir la brochure

 

Un métier de terrain …

 

  capecm.png          capecm2.png

 

 

 

 Le métier en quelques mots :
 
Réaliser des opérations de réception et de stockage des marchandises,
 
 
 
Assurer la tenue et la présentation marchande du linéaire dans le respect de la législation en vigueur,
Participer à l’accueil et à l’orientation du client,
Enregistrer les marchandises au poste de caisse.
 
Votre formation :
 
Dans un environnement professionnel, vous étudiez :
 
Pratique de la tenue de caisse et information client
Activité du Point de Vente
Environnement économique, juridique et social
L’enseignement général :
Français, histoire et géographie,                                          
Mathématiques Sciences  
Langue vivante
VSP
Éducation physique et sportive
Arts appliqués
 
16 semaines de formation professionnelle en    entreprise réparties sur 2 ans.
 
Vos qualités :
 
Dynamisme
Rigueur 
Aptitude au travail en équipe
Disponibilité et autonomie
Goût pour les relations sociales
La maîtrise de langues étrangères est un atout !
 
Les emplois proposés à l’issu du CAP :
 
Employé(e) de commerce en grande surface
Employé(e) de libre-service (ELS)
Employé(e) de rayon en libre-service
Employé(e) de libre service caissier
Hôte ou Hôtesse de caisse en libre-service
 
Après le CAP ECMS :
 
 Insertion professionnelle immédiate, ou Poursuite d’étude en Bac Professionnel, selon les aptitudes : Commerce…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
 
                 

 

 

 

 

 

 

 

 

La seconde au Lycée Charles de Gaulle

Par admin charles-de-gaullePublié le 16 mars 2013 à 18:20 ♦ Mis à jour le 29 mai 2017 à 15:57


Voir la brochure

La seconde de lycée a été rénovée à la rentrée 2010. Pour en savoir plus sur cette nouvelle seconde, vous pouvez consulter la page Réforme du Lycée sur le site du Ministère de l'Education Nationale.

Organisation de la nouvelle seconde

La nouvelle seconde prévoit un tronc commun à toutes les secondes, quelques soient les enseignements d'exploration choisis. Le tronc commun comprend les enseignements généraux communs suivants :

  • Mathématiques,
  • Physique-chimie,
  • SVT,
  • Français,
  • 2 langues vivantes (Anglais - Espagnol ou Allemand)
  • Histoire-Géographie, Education Civique, Juridique et Sociale
  • Éducation Physique et Sportive,

          2h d'Accompagnement Personnalisé


et des enseignements d'exploration, 2 ou 3  aux choix parmi :

1er choix :

  • soit Sciences économiques et sociales, SES
  • soit Principes Fondamentaux de l'Economie et de la Gestion, PFEG

2ème et/ou 3ème choix :

  • soit Sciences de l'Ingénieur, SI
  • soit Création et Innovation Technologiques, CIT
  • soit Sciences de l'Ingénieur ET Création et Innovation Technologiques (SI+CIT)
  • soit Méthodes et pratiques scientifiques (MPS)
  • soit Littérature et Société (Litt So)

 

Poursuites d’études

A l'issue de la seconde générale, et sur décision du Conseil de classe du 3ème trimestre, les élèves accèdent à une 1ère de la voie générale ou de la voie technologique.

 

BAC STI2D Sciences Technologies de l'industrie

Par admin charles-de-gaullePublié le 16 mars 2013 à 18:03 ♦ Mis à jour le 12 mai 2016 à 11:55

Comment accéder à ce diplôme ?

  •     après une classe de seconde générale et technologique (2de GT), sur décision de passage en 1ère prise en conseil de classe du 3ème trimestre de seconde ;
  •     ou après une classe de seconde professionnelle du domaine de l'Électrotechnique, de l'énergétique ou de la Maintenance d industrielle, sur décision du conseil de classe du 3ème trimestre de seconde et sous réserve des capacités d'accueil en 1ère.

 

Quels sont les contenus d’enseignement ?

  •   Des enseignements généraux : Français, Philosophie, Histoire & Géographie, Langues (LV1 + LV2), Mathématiques, Sciences Physiques, Éducation Physique et Sportive. Cet enseignement général se rapproche de celui proposé dans les baccalauréats scientifiques. Les objectifs dans les disciplines générales sont équivalents à ceux du bac S avec un programme spécifique.
  • Un enseignement transversal technologique : l'enseignement technologique offre désormais une forte cohérence en s’appuyant sur 3 champs technologiques complémentaires (matière, énergie et information) formant l'enseignement transversal technologique (quelque soit la spécialité choisie) dont une heure est enseignée en anglais. Cet enseignement transversal aborde plusieurs grands champs disciplinaires qui permettent aux élèves d'acquérir des compétences scientifiques et technologiques.
  • « En plus de cet enseignement transversal technologique, les élèves choisissent un enseignement de spécialité parmi quatre. Le lycée Charles de Gaulle propose les quatre spécialités : Architecture et Construction (AC), Energies et Environnement (EE), Innovation Technologique et Eco Conception (ITEC) et Systèmes d’Informations et Numériques (SIN) ».
  •  L’intégration du développement durable n’est pas un effet de mode, mais la nécessité de prendre en compte et d’enseigner de façon concrète une production industrielle viable, respectueuse des impératifs sociaux, économiques et environnementaux.

 Quelles poursuites d’études ?

  • Une poursuite d’études s’impose, elle se fera essentiellement vers :
    • les classes préparatoires aux grandes écolesTSI (Technologie et Sciences Industrielles),
    • les écoles d’ingénieurs,
    • l’université (LMD),
    • les IUT quelque soit la spécialité (DUT),
    • les STS quelque soit la spécialité (BTS).

Quels débouchés ?

  • Très larges même si cela dépend de la poursuite d’études. Ces classes ont pour vocation de conduire les élèves vers des secteurs économiques en forte croissance.

 Quelles qualités essentielles pour réussir ?

  • De bonnes dispositions dans les matières scientifiques, de la rigueur et un travail sérieux dans l'ensemble des disciplines.

Description de la formation TFCA

Par admin charles-de-gaullePublié le 03 févr. 2014 à 08:23 ♦ Mis à jour le 14 mars 2016 à 12:15

 

Description de la formation

Les périodes de formation professionnelle :

Les stages représentent 22 semaines de formation  en entreprise réparties sur 3 années.

La seconde :

Durant cette année vous concevrez un étal à poisson. Vous ferez l’étude nécessaire à la fabrication de celui-ci et vous le façonnerez pièce par pièce jusqu’à son fonctionnement.

Vous apprendrez à cintrer et à braser le cuivre, à câbler électriquement et à charger une installation en fluide frigorigène.

 

Les élèves sont entrain de façonner l’évaporateur en cuivre

La première :

La chambre froide positive est au cœur de l’année de première. Vous ferez l’étude et le dimensionnement de la chambre froide ainsi que la sélection de ses composants.

Vous monterez tous les composants sur la chambre froide et vous la mettrez en service.

Les chambres froides que nous possédons ne sont pas des maquettes et sont identiques à celle que vous trouverez sur le terrain.

La première est l’année de la certification intermédiaire (BEP froid)

La terminale :

En terminale vous étudierez le dimensionnement et la mise en service de la centrale de traitement d’air. Vous travaillerez également sur la chambre froide négative et le réglage de ses composants. Vous serez préparé à passer l’habilitation fluidique.

 

BTS FLUIDES ENERGIES DOMOTIQUE

Par admin charles-de-gaullePublié le 16 mars 2013 à 18:01 ♦ Mis à jour le 20 janv. 2016 à 11:44

 


Option A : Génie climatique et fluidique

 

OBJECTIFS ET CONTENUS DE FORMATION

 

OBJECTIFS:


Le technicien supérieur en « génie climatique et fluidique » est un spécialiste des installations CVC (chauffage, ventilation, climatisation) et sanitaire dans le bâtiment, exerçant en bureau d’études techniques, en entreprise d’installations, de mise au point, de maintenance, chez des fournisseurs de matériels ou d’équipements, dans des collectivités territoriales, dans des sociétés productrices d’énergies..
 
Son métier consiste à concevoir, installer, programmer et mettre en service des solutions techniques de génie climatique dans l’habitat et les bâtiments professionnels (tertiaires), en répondant le mieux possible aux besoins des clients. Il a aussi vis-à-vis de ces derniers un rôle de conseil et de formation à l’utilisation de la solution installée. Le technicien supérieur doit mener son travail de manière autonome et assurer in fine des responsabilités d’encadrement et de coordination.
C’est un technicien supérieur qualifié qui exerce ses compétences sous la direction hiérarchique d’un chargé d’affaires, chef de chantier, directeur technique, responsable bureau d’études (BE), gérant ou chef d’agence.
 
Ses champs de compétences technique sont : l’énergie thermique, l’hydraulique, l’aéraulique, l’acoustique, la maintenance, l’électrotechnique, la régulation, la gestion de l’énergie et les réglementations.
 
Parallèlement au suivi technique d’une opération, il participe à sa gestion. La relation avec le client est essentielle, il doit avoir le sens du contact, du service, savoir négocier et communiquer.
 
Le technicien supérieur doit être aussi capable de s’adapter aux évolutions technologies, réglementaires et normatives dans les domaines:

  •  de l’efficacité énergétique,
  •  des énergies renouvelables,
  •  de la récupération d’énergie,
  •  de la réhabilitation des bâtiments anciens,
  •  de la gestion technique,
  •  des réglementations environnementales présentes et à venir.

 

CONTENUS :

  • Expression Française
  • Langue : Anglais + ETLV
  • Mathématiques
  • Sciences physiques
  • Communication technique et commerciale
  • Enseignement Technique et Professionnel

 

Cours :

• Energétique du bâtiment et des Systèmes Techniques
• Optimisation des performances énergétiques dans les domaines du chauffage, de la climatisation, de la ventilation, de l’eau chaude sanitaire, de l’éclairage mais aussi la Sécurité incendie, les Réglementations thermique, acoustique, électrique, incendie.
Pratique :
• Etudes des Installations de chauffage, climatisation, ventilation,  sanitaire
Conception, dimensionnement, chiffrage, devis, sélection de matériel
Projets d’application ...

 

HORAIRES HEBDOMADAIRES :

 

 

1ère Année

2ième Année

Enseignements

Cours

Projet

TP

Cours

Projet

TP

Culture Générale et Expression Française

2

0

0

2

0

0

Anglais

2

0

1

2

0

1

Mathématiques

3

0

0

3

0

0

Physique Chimie

2

0

2

2

0

2

Enseignements Techniques et Professionnels

9

4

3

9

4

3

Communication Technique et Commerciale

2

2

0

2

2

0

Accompagnement

1

0

0

1

0

0

TOTAL :

33h

33h

Enseignement Facultatif : LV2

1

0

0

1

0

0

 


Les cours et travaux pratiques sont complétés par un stage en milieu professionnel divisé en deux parties :
• un stage de sensibilisation : d’une durée maximum de 5 jours aura lieu dans l’établissement durant la période d’accueil de l’étudiant. Durant cette période, l’équipe éducative en s’associant avec des professionnels pourra présenter la formation et le secteur professionnel (étude des référentiels des activités professionnelles et de formation, modalités d’examen, visites d’entreprises,…).
• un stage en milieu professionnel d’une durée de six à huit semaines à partir de la mi-mai de la première année. La durée pourra être modulée en fonction du parcours scolaire d’origine de l’étudiant


 
PROFIL :

 

Le technicien supérieur est capable de couvrir techniquement toutes les différentes étapes d’une affaire, de la conception à la mise en service.
 
Il possède également une bonne maîtrise des techniques commerciales pour comprendre les besoins des clients, puis leur faire des propositions adaptées. Il sait aussi faire des devis et argumenter pour défendre sa solution auprès de ceux-ci en s’appuyant sur ses connaissances techniques. Il doit aussi avoir le sens du contact, savoir communiquer, car il est amené à négocier avec les clients, les fournisseurs, à rencontrer les utilisateurs, les autres corps d’état et collaborer avec les architectes lors des réunions de chantier.
 
Il s’adapte aux technologies et réglementations qui évoluent rapidement dans le domaine des fluides, de l’efficacité énergétique, de la récupération d’énergie, de la gestion technique.
Il contribuera également à favoriser les comportements éco responsables de tous les acteurs qui l’entourent.
 

 

MÉTIERS ET DÉBOUCHÉS PROFESSIONNELS :

 

Les secteurs qui recrutent majoritairement ces techniciens supérieurs opèrent dans diverses activités :
- Bureaux d’études techniques (BET),
- Entreprises d’installation et/ou de maintenance,
- Fournisseurs et/ou fabricants d’équipements,
- Collectivités territoriales
- Société de production d’énergie

 


POURSUITES D’ÉTUDES :


Cette formation validée par 120 crédits européens (ECTS)

Licences professionnelles : nombreuses spécialités

  • Licence pro génie climatique et équipements du bâtiment
  • Licence pro services et produits pour l'habitat
  • Licence pro énergies et énergies renouvelables
  • Licence pro chargé d’affaires en génie climatique
  •   …..

Cycle Licence-Master-Doctorat

  • Master Energétique de l’habitat

Classe préparatoire technologie industrielle post-bac+2 (ATS)
Écoles d’ingénieurs :
INSA (Toulouse, Lyon, Strasbourg…),
ENSI (Limoges, Caen, etc.),
ENI (Brest)


 
ADMISSION :


Formations recommandées :
En priorité :
• Terminale STI 2D
• Bac Pro : Energétique (TISEC, TMSEC, TFCA, ...), Electrotechnique
Mais aussi
- Terminale S
- Titulaire d’une mention complémentaire
- Étudiants de L1 ou IUT souhaitant se réorienter
• Admission sur dossier entre janvier et mars via la procédure nationale de recrutement : http://www.admission-postbac.fr

 

 

 

 

Page 1 / 6 Page suivante > Dernière page >>

haut de page