Après la 3ème

le complément numérique au guide Onisep « après la troisième » dans l’académie de Toulouse, présentant l’offre de formation par établissement et par département (avec possibilité d’imprimer par département). Il est également mis à disposition des élèves et des équipes dans FOLIOS.
 
Le calendrier de l'orientation
 
La 3e est l'année du 1er grand choix d'orientation.
Poursuite d'étude : en voie générale et technologique,  ou en voie professionnelle ou entrée en apprentissage.
Au 1er trimestre (octobre à décembre), vous réfléchissez à vos projets.
Au 2e trimestre, vous indiquez votre (ou vos) souhait(s) provisoire(s).
Au 3e trimestre, vous faites votre (ou vos) demande(s) d'orientation et d'affectation. C'est un choix important qui traduit votre projet de vie personnelle et votre engagement dans un type de formation.
 
De janvier à février
vos souhaits provisoires
Vous indiquez votre (ou vos) demande(s) provisoire(s) sur la fiche de dialogue 1   (encore appelée fiche navette, fiche de liaison) remise par le collège :
·          2de générale et technologique ou 2de spécifique (bac général ou technologique en 3 ans) ;
·         2de professionnelle (bac pro en 3 ans) ;
·         1re année de CAP/CAPA ;
·         redoublement.
D’avril à mai
votre demande d'orientation
Vous faites votre (ou vos) demande(s) d’orientation en complétant la fiche de dialogue 1
votre demande d'affectation
Vous devrez remplir aussi le dossier de demande d’affectation 2  (établissements souhaités et formations précises demandées).
Important : présenter un dossier pour intégrer une formation n’assure pas automatiquement une place dans un établissement.
 
En mars
les propositions provisoires du conseil de classe
Le conseil de classe formule une proposition provisoire d’orientation.
Cette dernière constitue la base d’un dialogue avec votre professeur principal et le conseiller d’orientation- psychologue (COP) en vue d’un choix définitif.
 
En juin
la décision d'orientation
À partir du 15 juin, le conseil de classe formule une proposition d’orientation, sur la base de votre (ou vos) demande(s) d’orientation :
si elle est conforme à votre demande, la proposition d’orientation devient alors une décision d’orientation, notifiée par le chef d’établissement ;
si elle est différente, le chef d’établissement prend la décision définitive, après un entretien avec votre famille ;
si le désaccord persiste après cette entrevue, votre famille peut faire un recours (dans un délai de 3 jours après la décision) auprès d’une commission d’appel 3   qui arrêtera la décision définitive.
À savoir : c'est vous et votre famille qui choisissez les enseignements d'exploration et les spécialités de
diplômes professionnels. Votre demande sera satisfaite dans la limite des places disponibles, après traitement informatisé par la procédure Affelnet…
 
En juillet
votre affectation
À partir du 1er juillet, vous recevez votre notification d'affectation 4 en lycée.
Dès réception de cette dernière, vous et votre famille devez impérativement procéder à votre inscription 5 dans le délai indiqué sur le dossier. Sinon, la place sera considérée comme vacante et pourra être attribuée
à un autre demandeur.
 
1 : Fiche de dialogue
Encore appelée fiche-navette, fiche de liaison, elle est présente lors des différentes phases d’orientation. Elle permet à l’élève et à sa famille d’indiquer les souhaits provisoires d’orientation (au 2e  trimestre) et les demandes définitives (au 3e trimestre). Y sont notées également les propositions du conseil de classe et la décision d’orientation du chef d’établissement, voire celle de la commission d’appel. Ce document a une valeur juridique.
 
2 :  Dossier de demande d’affectation
À la fin de la 3e, les élèves des établissements publics et, parfois, des établissements privés sous contrat remplissent obligatoirement un dossier d’affectation en lycée. Pour les autres cas (demande d’inscription en centre de formation d’apprentis, en maison familiale et rurale, par exemple),
C’est l’élève qui contacte directement l’établissement de son choix. En fonction de sa ou ses demandes d’orientation (2de générale et techno ; 2de pro…), l’élève indique, pour chacune d’elles, ses vœux : enseignements d'exploration et/ou spécialités professionnelles qu’il souhaite suivre, ainsi que les établissements qu’il voudrait intégrer, par ordre de préférence.
3 :  Appel
En cas de désaccord avec l’orientation définitive prononcée par le principal du collège, la famille de l’élève peut faire appel, dans un délai de 3 jours ouvrables après la notification de la décision d’orientation. Elle joint alors à la fiche de dialogue une lettre adressée au président de la commission d’appel expliquant les motifs de l’appel et/ou demandant à être entendue par la commission. La famille peut également se faire représenter.
 
4 : Notification d’affectation
Elle indique dans quel établissement le recteur ou le directeur académique des services de l'Éducation nationale (DASEN) vous a attribué une place.
L’affectation est informatisée (Affelnet…). Elle prend en compte 4 éléments : la décision d’orientation du collège ou de la commission d’appel ; l’ordre des vœux de l’élève et de sa famille ; les résultats scolaires de l’élève ; le nombre de places disponibles.
Attention : cette notification n’équivaut pas à une « inscription ».
 
5 : Inscription
Un dossier vous est remis par le lycée à la suite de la procédure d’affectation. Le contenu du dossier d’inscription varie d’un lycée à l’autre. En général, sont demandés à la famille : le formulaire de demande d’inscription dûment complété ; le certificat de sortie du chef d’établissement d’origine indiquant la décision de fin d’année ; les bulletins trimestriels de l’année de 3e ; un justificatif de domicile ; des photos d’identité de l’élève. Vous devez impérativement remettre ce dossier au lycée avant de partir en vacances, sous peine de voir la place qui vous a été attribuée proposée à un autre élève

 

La voie professionnelle en LP ou par l'apprentissage
 
Objectif de cette voie : préparer un diplôme (bac professionnel, CAP…) et apprendre un métier, en passant progressivement de l’école au monde du travail. Mais aussi vous permettre de poursuivre votre formation vers un niveau supérieur.
Cap sur le travail en équipe
La voie professionnelle privilégie le travail en petits groupes et en équipe, notamment en atelier, pour favoriser votre autonomie et rendre les relations avec les enseignants plus simples et plus directes.
Des projets collectifs (sportifs, artistiques, à caractère professionnel…) liés à vos centres d’intérêt permettront également ce travail à plusieurs.
 
Des enseignements généraux comme au collège
Élève (en lycée professionnel - LP) ou apprenti (en centre de formation d'apprentis - CFA), vous suivrez encore des enseignements généraux (français, maths, histoire-géo, langue étrangère…). Mais vous les verrez sous un jour nouveau : plus concrets et davantage en relation avec l’entreprise et ses métiers.
 
Des enseignements pro en atelier et en entreprise
Les journées de classe seront organisées différemment du collège. Une partie de votre temps se déroulera en atelier, en laboratoire ou en salle informatique (au lycée ou au CFA) pour y apprendre les techniques et les gestes professionnels à l’aide d’outils et de matériels spécifiques.
L’autre partie (de durée variable) se passera en entreprise pour vous confronter à des situations professionnelles en conditions réelles, découvrir le fonctionnement d’une entreprise...
Deux lieux de formation, un même objectif
Les diplômes professionnels peuvent tous se préparer en lycée professionnel (ou en établissement d'enseignement agricole) ou en CFA.
Point commun à ces deux lieux de formation : faire acquérir des connaissances et des savoir-faire dans un domaine professionnel, validés par un diplôme, et vous conduire de la formation à l'emploi.
 
Et pourquoi pas l’apprentissage ?
 
Du CAP au diplôme d’ingénieur, tous les diplômes peuvent se préparer en apprentissage. Le principe : suivre une formation alternée entre un CFA et une entreprise. Très souvent, le rythme est de 1 semaine en CFA et de 2 semaines chez l’employeur.
L'apprentissage s'adresse aux jeunes âgés de 16 ans (sauf dérogation) à 25 ans qui s’engagent à préparer un diplôme. Ils cherchent eux-mêmes une entreprise susceptible de les accueillir. Puis c’est l’entreprise qui les inscrit en CFA. Un contrat de travail rémunéré (entre 25 et 78 % du Smic selon l’âge et l'année du contrat), à durée déterminée, est signé par l’apprenti, l’employeur et le CFA, en vue de préparer un diplôme.
Certains secteurs sont plus ouverts aux apprentis préparant un CAP. D’autres recherchent plutôt des bacheliers pro préparant un BTS, par exemple.
Renseignez-vous auprès des chambres de métiers et de l'artisanat, des chambres de commerce et d'industrie, des chambres d'agriculture, www.education.gouv.fr/, rubrique « Lycée / Les voies de formation et diplômes / Se former par l'apprentissage » et www.portea.fr, rubrique « Formation / Voies d'accès aux diplômes et certifications / Apprentissage »
 
Le bac professionnel
Le bac professionnel offre une qualification reconnue sur le marché de l'emploi et répond à la demande des entreprises de la production et des services. L'enseignement s'appuie sur un métier et comprend des périodes de formation en entreprise. Il peut aussi permettre l'accès à l'enseignement supérieur, principalement en BTS.
Le parcours du bac pro se compose de :
  • la 2de professionnelle ;
  •  la 1re professionnelle ;
  •  la terminale professionnelle.
La 2de pro vous permet d’aborder un champ professionnel (assez large) ou une filière (plus spécialisée). Elle commence à vous préparer à un bac pro précis que vous choisissez dès la fin de la classe de 3e. Il comprend :
  •  des enseignements généraux identiques pour tous les élèves, quelle que soit la spécialité de bac pro ;
  • des enseignements professionnels et des enseignements généraux liés à la spécialité du bac pro, avec des différences selon que le bac pro relève du secteur de la production ou du secteur des services ;
  •  des périodes de formation en milieu professionnel (22 semaines réparties sur 3 ans) ;
  •  un accompagnement personnalisé : tout au long du parcours de bac pro, ce dispositif vous sera proposé en fonction de vos besoins et de vos projets personnels. Cet accompagnement personnalisé pourra prendre la forme d'une aide individualisée, d'un tutorat, d'un soutien, de modules de consolidation…
 

 

Le bac professionnel agricole
Il comprend :
  • des enseignements généraux (français, histoire- géographie, documentation, langue vivante, biologie- écologie, maths, physique-chimie, informatique, éducation socioculturelle, EPS) ;
  • des enseignements professionnels (techniques professionnelles, sciences économiques) ;
  • des enseignements à l’initiative des établissements ;
  •  un stage collectif pour l’éducation à la santé et au développement durable (1 semaine en 2de pro et 1 semaine sur le cycle terminal) ;
  • des travaux pratiques renforcés (chantier école) ;
  •  une mise à niveau des élèves (1 semaine en 2de pro) ;
  • des périodes de formation en milieu professionnel  (18 à 22 semaines dont 4 à 6 semaines en 2de pro).
Pour connaître les enseignements et les horaires de la voie professionnelle agricole, rendez-vous sur www.agriculture.gouv.fr, rubrique « Enseignement agricole ».
 
Le certificat d'aptitude professionnelle (agricole) - CAP/CAPA
Le CAP/CAPA se compose de 2 années d'études.
Avec plus de 200 spécialités, le CAP/CAPA est très apprécié des employeurs.
La formation vise l’acquisition de techniques précises pour apprendre un métier.
À noter : les CAP/CAPA se préparent soit par l’apprentissage, soit sous statut scolaire.
La formation en CAP/CAPA comporte :
  • des enseignements généraux (français, maths-sciences, histoire-géo, langue vivante étrangère...), qui couvrent presque la moitié de l’emploi du temps hebdomadaire. Certains sont appliqués à des activités professionnelles, par exemple la biologie dans le domaine de la coiffure, ou les sciences physiques en électricité ;
  • des enseignements technologiques et professionnels représentant un peu plus de la moitié de l’emploi du temps. Ils se déroulent sous forme de cours, de travaux pratiques (TP) et de travaux en atelier, en intérieur ou en extérieur, en fonction de la spécialité du CAP/CAPA ;
  • une période de formation en milieu professionnel de 12 à 16 semaines (réparties sur 2 années) selon les spécialités.

 

 
 
Entrer au lycée général et technologique
 
Préparer, en 3 ans (2de, 1re et terminale), un bac général ou technologique* qui vous ouvrira les portes de l’enseignement supérieur, tel est l’objectif des voies générale et technologique.
* ou un brevet de technicien
 
En 2de générale et technologique : réfléchir pour choisir une série de 1re
 
La classe de 2de générale et technologique est une vraie classe de détermination. Son objectif : vous permettre de préparer et préciser vos choix en vue d’une orientation en classe de 1re générale ou technologique.
Votre emploi du temps comportera une part très importante d’enseignements communs à tous les élèves (80 % du total des enseignements) pour vous donner une culture générale solide. S’y ajoutent 2 enseignements d’exploration au choix (d’une durée de 1 h 30 chacun) pour préparer, en connaissance de cause, votre choix de série de 1re. Ils vous permettront : 1/ de découvrir de nouveaux domaines disciplinaires et les activités qui y sont associées ; 2/ de vous informer sur les cursus possibles en 1re et en terminale, comme dans l’enseignement supérieur ; 3/ de connaître et d’identifier les activités professionnelles liées à vos choix.
 
À noter : l’accès à une série de 1re n’est conditionné par aucun choix d’enseignement d’exploration particulier.
 
En 1re : commencer à « caractériser » ses études
 
La classe de 1re est un moment clé pour amorcer sa spécialisation sans s'enfermer dans des choix figés.
·         En 1re générale: avec environ 60 % de l’emploi du temps consacré à des enseignements communs aux séries ES, L et S, cette classe conserve une part importante de culture générale, ce qui rend plus faciles d'éventuels changements de série.
Ce tronc commun (en français, langues, histoire-géographie…) facilite, pour les élèves qui le souhaitent, des changements d’orientation en cours ou en fin d’année scolaire, pour passer d’une série à l’autre.
Quant aux enseignements spécifiques à chaque série (soit 40 % de l’emploi du temps hebdomadaire), ils constituent une première étape vers une spécialisation plus poussée du bac, qui interviendra en terminale, en vue d’une poursuite d’études supérieures.
·         En 1re technologique: les enseignements généraux (français, langues, histoire-géo…) permettent de consolider les savoirs fondamentaux en donnant à tous les élèves des repères culturels et historiques. Cela vous permet, si vous le souhaitez, de changer de série ou de voie, en cours ou en fin d’année, sous certaines conditions.
Les formations technologiques sont organisées dès la 1re par grands domaines : sciences de la gestion, sciences et technologies industrielles et du développement durable, sciences et technologies de l'agronomie et du vivant, sciences de laboratoire, santé et social, création design et arts appliqués.
Les séries technologiques industrielles rénovées (STI2D et STL) réservent une part importante aux enseignements technologiques transversaux à côté des enseignements spécifiques à chaque spécialité. Dans toutes les séries, l’emploi du temps privilégie les enseignements technologiques, notamment par le biais d’études de cas concrets.
 
En terminale : préparer ses études supérieures
 
  •  En terminale générale : à côté des enseignements communs (qui ont une part réduite), les élèves suivent des enseignements spécifiques à leur série (de 60 à 70 % du total des enseignements hebdomadaires). Certains enseignements spécifiques, appelés « enseignements de spécialité », sont optionnels : ils donnent un profil particulier à vos études.
  • En terminale technologique : dans les séries technologiques, à côté des enseignements généraux, les élèves de terminale suivent des enseignements technologiques spécifiques à la série choisie en 1re : STMG, STI2D, STL, ST2S, STD2A*. Objectifs : élargir les possibilités de poursuite d’études et favoriser la réussite dans l’enseignement supérieur.
*             Hors-séries sciences et technologies de l'agronomie et du vivant ; techniques de la musique et de la danse ; hôtellerie.
 
La 2de générale et technologique
 
 
Cette première année de lycée va vous permettre d'explorer des domaines d'études, avant de vous déterminer et d'aborder les classes de 1re et de terminale générales ou technologiques. Son objectif : vous donner une culture générale commune, vous permettre de tester vos goûts et vos aptitudes en découvrant de nouvelles disciplines, avant de poursuivre vers un bac général ou technologique.
8 enseignements obligatoires communs à tous les élèves
 
·         Français
4 grands genres littéraires (roman, théâtre, poésie, écrits d'argumentation) sont étudiés à différents moments de l'histoire littéraire (entre les XVIIe et XXe siècles) à travers des groupements de textes et des œuvres complètes. En vue des épreuves du baccalauréat, la pratique du commentaire de texte (écrit et oral) et de l’écriture d’invention est approfondie, et la dissertation littéraire est abordée.
·         Histoire-géographie
L’histoire des Européens est replacée dans celle du monde, de l’Antiquité au milieu du XIXe siècle.
En géographie, le programme (qui propose 4 thèmes) est centré sur les questions de développement durable.
·         Langues vivantes étrangères (LV1 et LV2) L’organisation en groupes de compétences facilite le travail sur la communication, notamment l’expression orale. Les baladeurs numériques permettent un travail personnalisé et plus autonome.
·         Mathématiques
Organisées autour de 3 domaines (fonctions ; géométrie ; statistiques et probabilités), les activités mathématiques sont diversifiées : chercher, expérimenter, en particulier à l’aide d’outils logiciels ; appliquer des techniques et mettre en œuvre des algorithmes ; raisonner, démontrer ; expliquer oralement une démarche, communiquer un résultat, à l’oral ou par écrit.
·         Physique-chimie
3 thèmes centraux (la santé ; la pratique du sport ; l'Univers) permettent d’aborder de grandes questions de société et proposent une perspective historique, tout en dispensant des connaissances scientifiques. Une place importante est donnée à la démarche scientifique et à l’approche expérimentale.
·         Sciences de la vie et de la Terre (SVT)
Les 3 thématiques (la Terre dans l’Univers, la vie et l’évolution du vivant ; les enjeux planétaires contemporains ; le corps humain et la santé) traitent des grands problèmes auxquels l’humanité d’aujourd’hui se trouve confrontée. C’est l’occasion de travailler les méthodes d’argumentation des sciences.
·         Éducation physique et sportive (EPS)
L’EPS offre une pratique adaptée et diversifiée d’activités physiques, sportives et artistiques. Elle permet à chaque élève de développer et mobiliser ses ressources pour enrichir sa motricité, ainsi que d’entretenir sa santé.
·         Éducation civique, juridique et sociale (ECJS) À travers des études concrètes, la question des règles collectives qui organisent la vie de tous en société et qui fondent l’État est explorée.
 
 
2 enseignements d'exploration dont un 1er enseignement d'économie au choix parmi :
 
·         Sciences économiques et sociales
Découvrir les savoirs et méthodes spécifiques à la science économique et à la sociologie à partir de quelques grandes problématiques contemporaines (consommation des ménages, production des entreprises...).
 
·         Principes fondamentaux de l’économie et de la gestion
Découvrir les notions fondamentales de l’économie et de la gestion par l'observation et l'étude de structures concrètes et proches des élèves (entreprises, associations...).
 
et un 2d enseignement, différent du 1er, au choix parmi :
 
·         Biotechnologies
(voir aussi Pour les élèves intéressés par les technologies) Découvrir les protocoles expérimentaux et les procédés bio- industriels liés aux biotechnologies ; aborder les questions de qualité et de sécurité biologiques ; réfléchir à la place des sciences et des biotechnologies dans la société actuelle.
·         Création et activités artistiques (arts visuels ou arts du son ou arts du spectacle ou patrimoines)
Explorer divers lieux et formes en relation avec la création artistique contemporaine ; apprécier les enjeux économiques, humains et sociaux de l'art ; découvrir la réalité des formations et métiers artistiques et culturels.
·         Création et innovation technologiques
(voir aussi Pour les élèves intéressés par les technologies)
Comprendre la conception d'un produit ou d'un système technique faisant appel à des principes innovants et répondant aux exigences du développement durable ; explorer de manière active, et à partir d’exemples concrets, des domaines techniques et des méthodes d’innovation.
 
·         Écologie, agronomie, territoire et développement durable
Découvrir un territoire rural ou périurbain, son organisation, ses projets et sa valorisation dans une perspective de durabilité, en s'appuyant sur des cas réels, en lien avec le développement durable. Les cours peuvent avoir lieu en classe et sur le terrain.
 
·         Langue vivante 3 étrangère ou régionale
Découvrir une langue nouvelle et une autre culture ; acquérir les bases de la communication orale et écrite, ainsi qu'un nouveau système graphique pour certaines langues.
 
·         Langues et cultures de l'Antiquité : latin ou grec
Explorer 3 sujets d'étude : l'homme romain/grec, le monde romain/grec, les figures héroïques et mythologiques ; pratiquer la lecture des textes, notamment un extrait significatif d'une œuvre intégrale.
·         Littérature et société
Connaître les enjeux, la variété et l'intérêt d'une formation littéraire et humaniste ; percevoir les interactions entre la littérature, l'histoire et la société ; explorer la diversité des cursus et des activités professionnelles liés aux études littéraires.
·         Méthodes et pratiques scientifiques
Se familiariser avec les démarches scientifiques autour de projets impliquant les mathématiques, les sciences de la vie et de la Terre, la physique et la chimie ; comprendre l'apport et la place des sciences dans les grandes questions de société ; découvrir certains métiers et formations scientifiques.
 
·         Principes fondamentaux de l’économie et de la gestion
Si non retenu en 1er enseignement d'économie.
 
·         Santé et social
(voir aussi Pour les élèves intéressés par les technologies) Découvrir les liens entre la santé et le bien-être social ; aborder la préservation de la santé de la population et de la protection sociale ; explorer les métiers du médical, du paramédical et du social.
·         Sciences de l’ingénieur
(voir aussi Pour les élèves intéressés par les technologies) Analyser comment des produits ou des systèmes complexes répondent à des besoins sociétaux à travers la question du développement durable ; découvrir les objectifs et les méthodes de travail propres aux sciences de l’ingénieur.
·         Sciences économiques et sociales
Si non retenu en 1er enseignement d'économie.
 
·         Sciences et laboratoire
(voir aussi Pour les élèves intéressés par les technologies) Découvrir et pratiquer des activités scientifiques en laboratoire ; apprendre à connaître et à utiliser des méthodologies et des outils propres aux différentes disciplines scientifiques concernées (physique, chimie, biochimie, etc.).
 
Cas particuliers
Pour les élèves intéressés par les technologies
Les élèves intéressés par les technologies peuvent choisir 3 enseignements d'exploration composés d'un enseignement d'économie (sciences économiques et sociales ou principes fondamentaux de l'économie et de la gestion) et de 2 enseignements au choix parmi :
·         Biotechnologies
Découvrir les protocoles expérimentaux et les procédés bio- industriels liés aux biotechnologies ; aborder les questions de qualité et de sécurité biologiques ; réfléchir à la place des sciences et des biotechnologies dans la société actuelle.
·         Création et innovation technologiques Comprendre la conception d'un produit ou d'un système technique faisant appel à des principes innovants et répondant aux exigences du développement durable ; explorer de manière active, et à partir d’exemples concrets, des domaines techniques et des méthodes d’innovation.
 
·         Santé et social
Découvrir les liens entre la santé et le bien-être social ; aborder la préservation de la santé de la population et de la protection sociale ; explorer les métiers du médical, du paramédical et du social.
·         Sciences de l’ingénieur
Analyser comment des produits ou des systèmes complexes répondent à des besoins sociétaux à travers la question du développement durable ; découvrir les objectifs et les méthodes de travail propres aux sciences de l’ingénieur.
·         Sciences et laboratoire
Découvrir et pratiquer des activités scientifiques en laboratoire ; apprendre à connaître et à utiliser des méthodologies et des outils propres aux différentes disciplines scientifiques concernées (physique, chimie, biochimie, etc.).
 
Pour les élèves intéressés par le sport ou les arts appliqués
Les élèves intéressés par le sport ou les arts appliqués peuvent choisir un seul enseignement d'exploration au choix parmi :
 
·         Arts du cirque S'initier à l'univers du cirque, en collaboration avec un partenaire culturel habilité ; acquérir des savoir-faire fondamentaux dans les différentes techniques du cirque ; se constituer une culture des arts du cirque et du spectacle vivant.
 
·         Éducation physique et sportive
Suivre une formation pratique, exigeante et rigoureuse dans le domaine des activités physiques, sportives et artistiques ; découvrir les métiers du sport et les études supérieures qui y conduisent.
 
·         Création et culture design
Acquérir les bases d'une pratique exploratoire et créative du design ; appréhender une démarche de conception fondée sur des approches sensibles, plastiques, technologiques, économiques de différentes cultures et époques.
 
 
1 enseignement facultatif
En 2de générale et technologique, 1 enseignement à choisir parmi : latin ; grec ; LV3 étrangère ou régionale ; arts (arts plastiques ou cinéma-audiovisuel ou danse ou histoire des arts ou musique ou théâtre) ; EPS ; un atelier artistique (dans certains lycées) ; hippologie et équitation* ; pratiques sociales et culturelles* ; pratiques professionnelles* (*en lycée agricole uniquement).
 
À noter: un même enseignement ne peut être choisi au générale et technologique, éventuellement les élèves de 2, et titre des enseignements d'exploration et de l'enseignement facultatif
 
1 accompagnement personnalisé pour tous les élèves      
 
2 heures par semaine sont consacrées à :
  • du soutien pour surmonter les premières difficultés éventuelles afin de ne pas perdre pied ;
  • de l'approfondissement pour aborder certaines matières de manière différente ;
  • de l'aide à l'orientation pour découvrir les métiers et les formations qui y mènent.
 

 

 

 

Modifier le commentaire 

par admin charles-de-gaulle le 21 avr. 2016 à 21:20

haut de page