les bacs pros dans l'académie de toulouse 1/3

 

Liste des bacs pro « source onisep  »
* Liste mise à jour au 08/10/2012
 
Accompagnement, soins et services à la personne, option A : à domicile ; option B : en structure
 
Le titulaire du baccalauréat professionnel "Accompagnement, soins et services à la personne" option "en structure" possède les compétences nécessaires pour travailler auprès de personnes dépendantes dans les établissements sanitaires, sociaux et médicosociaux. Il assiste ces personnes dans les actes de la vie quotidienne,  les aide à maintenir une vie sociale et participe aux activités de soin. Il peut également prendre part aux activités de gestion, et aux activités de promotion de la santé en lien avec le projet de l'établissement. Dans le cadre de son intervention, il collabore avec les professionnels de santé, les travailleurs sociaux et les partenaires institutionnels.
 
Accueil-relation clients et usagers
 
Cette formation remplace le bac pro Services (accueil, assistance, conseil)
Le titulaire de ce diplôme travaille en relation avec la clientèle ou avec un public d'usagers. Il peut exercer son activité, par exemple, dans le service relations clientèle d'une grande entreprise, dans une petite société prestataire de services ou dans l'administration. Il occupe des fonctions d'accueil, d'assistance et de commercialisation de services spécifiques.
Formé aux techniques relationnelles, il sait répondre aux demandes en face-à-face ou par téléphone, évaluer la satisfaction de l'interlocuteur, traiter les réclamations. Il a également des compétences commerciales ; ainsi, il connaît les caractéristiques de la clientèle et sait vendre des services. Il peut assurer le démarchage, la mise à jour de fichiers de prospects, l'établissement de factures et l'encaissement.
 
Aéronautique, options mécanicien systèmes avionique ; mécanicien systèmes cellule
 
Cette formation peut être dispensée selon les établissements avec une ou plusieurs des spécialités suivantes :
Possibilité de convention avec la Marine nationale
Le titulaire de ce bac pro participe à l'entretien, à la réparation ou à la construction des aéronefs. Il travaille en autonomie, sous le contrôle d'un encadrement technique. Il connaît le fonctionnement de l'ensemble des systèmes et peut en diagnostiquer les pannes. Il dépose, démonte, répare, remonte, repose, règle et contrôle les ensembles et sous-ensembles mécaniques et électriques. Il participe aux essais au sol et aux enquêtes techniques. Il communique en français et parfois en anglais avec les organismes officiels, les services d'aéroport, les clients et les fournisseurs.
Ce technicien peut exercer son activité en atelier, en hangar ou sur piste, dans une entreprise de construction d'aéronefs ou dans une entreprise exploitante.
Le diplômé de l'option avionique a acquis des compétences complémentaires en électronique. Il est à même d'intervenir sur les systèmes de commande, de contrôle et de calcul dédiés au pilotage, à la navigation, à la liaison au sol et à la propulsion.
 
Agencement de l'espace architectural
 
Le titulaire de ce bac pro est un technicien de l'agencement. Il intervient en bureau d'études pour participer à la conception technique du projet. Sur chantier il organise la mise en oeuvre d'ouvrages d'agencement et d'aménagements extérieurs et intérieurs dans le respect du parti architectural et décoratif du projet.
Au sein de l'entreprise, en bureau d'études, en atelier et sur site, son activité consiste à :
participer à la finalisation de l'étude esthétique et à la définition du projet,
préparer la réalisation technique d'un projet multi matériaux à partir des concepts et normes de l'agencement et du cahier des charges architectural,
organiser, planifier, animer et gérer le suivi de la mise en oeuvre sur chantier du lot agencement avec intervention de plusieurs corps d'états.
Le titulaire du bac pro "agencement de l'espace architectural" exerce son activité dans les petites ou moyennes entreprises qui conçoivent, fabriquent, installent des agencements extérieurs et intérieurs : habitat individuel ou collectif, locaux professionnels, établissements recevant du public, commerces, construction navale et aéronautique...
La formation porte sur l'histoire de l'art, des styles et des tendances dans le domaine de l'agencement, l'analyse d'un projet d'agencement, la préparation de chantier, la réalisation de maquettes et prototypes... et sur des enseignements généraux.
 
Agroéquipement
 
Le titulaire de ce bac pro est chargé de conduire des chantiers de mise en oeuvre de production végétale et/ou un atelier en veillant à la sécurité, au matériel et aux équipements dont il assure la maintenance. Capable de s'adapter à toutes les situations, il raisonne ses choix en fonction de critères technique, agronomique et financier. Il peut formuler des propositions pour améliorer le fonctionnement du chantier. En outre, il doit savoir communiquer avec les partenaires de l'entreprise.
Il peut exercer son activité dans une exploitation agricole, une coopérative d'utilisation de matériel agricole (CUMA), une entreprise de travaux agricoles, forestiers ou paysagers, une entreprise industrielle, artisanale et/ou commerciale de distribution d'agroéquipements et de fournitures pour l'agriculture, une station de stockage et de conditionnement de produits agricoles, voire auprès d'une collectivité locale ou d'une entreprise publique.
 
Aménagement et finition du bâtiment
 
Le titulaire de ce bac pro intervient sur des chantiers, dans le cadre de travaux neufs ou de rénovation de bâtiments, pour la mise en oeuvre de différents ouvrages de partition intérieure des locaux (cloisons, plafonds), la pose de revêtements (murs, sols) et l'application de produits de finition à l'extérieur et à l'intérieur (plâtre, peinture...).
Ses fonctions portent sur la réalisation et la conduite des travaux. Il veille notamment à la continuité du chantier et au respect des délais. Sous la responsabilité du chef d'entreprise ou du conducteur de travaux, il mène son intervention en s'appuyant sur les études techniques réalisées par l'entreprise. Il a également pour mission d'encadrer et d'animer une équipe de quatre ou cinq personnes.
Après une solide expérience professionnelle acquise sur les chantiers, il peut évoluer rapidement vers la qualification de chef d'équipe.
 
Aménagements paysagers
 
Le titulaire de ce bac pro travaille dans une entreprise de travaux paysagers ou au sein du service espaces verts d'une collectivité locale ou d'un syndicat intercommunal. Il peut participer à la conduite d'un chantier paysager : il prépare, organise et exécute les travaux, utilise et entretient les matériels et les équipements. Il peut aussi préparer la réalisation d'un espace paysager : il améliore les sols, établit le piquetage, met en place les voies et les réseaux, effectue les plantations, installe l'irrigation, l'éclairage, le mobilier... Il peut encore entretenir les espaces paysagers : il taille les végétaux, les arbres et les haies, désherbe les sols, les pelouses et les massifs. Enfin, il suit l'état sanitaire des végétaux et assure leur traitement. Il est en relation avec les différents partenaires de l'entreprise : clients, fournisseurs.
86.9 % de réussite en 2009 pour le bac pro Travaux paysagers
 
Artisanat et métiers d'art, options arts de la pierre ; communication visuelle plurimédia ; ébéniste ; marchandisage visuel ; métiers de l'enseigne et de la signalétique ; tapisserie d'ameublement ; verrerie scientifique et technique
 
A partir de l'idée ou du projet du concepteur créateur, le titulaire de ce diplôme réalise un prototype destiné à être reproduit en série limitée ou en grand nombre. Dans un bureau des méthodes, il procède à un échantillonnage, choisit les matières ou matériaux appropriés, établit le planning de fabrication et calcule un prix prévisionnel.
L'option arts de la pierre prépare aux métiers de la fabrication et de la pose de décors en pierre, marbre, granit... dans la construction neuve ou la restauration de bâtiments anciens. Le titulaire de ce diplôme maîtrise les techniques de relevé et de traçage préalables à la réalisation des éléments de décor en pierre. Il taille les pierres et les marbres en choisissant les matériels et les machines adéquats. Il pose, assemble et scelle les différents éléments avant d'appliquer un revêtement. Ce professionnel exerce son activité en atelier artisanal ou dans une PME. Il est capable de contrôler la fabrication et la qualité des objets et peut, avec de l'expérience, gérer un atelier.
Outre un enseignement professionnel et technologique, la formation comporte notamment des cours d'arts appliqués, de sciences physiques, d'économie et de gestion.
 
 
Bio-industries de transformation
 
Le titulaire de ce bac pro commande et coordonne les opérations de production sur des installations automatisées. Il applique un planning de fabrication, contrôle les installations, met en service le matériel et veille à son bon fonctionnement. Il surveille la fabrication des produits. Par ailleurs, il maîtrise les opérations prescrites dans le cadre d'un système d'assurance qualité et participe à l'optimisation de la production.
Le diplômé peut travailler dans divers secteurs industriels : agroalimentaire, produits pharmaceutiques, cosmétiques et parfumerie.
 
Boucher-charcutier-traiteur
 
Le bac professionnel boucher charcutier traiteur forme des professionnels polyvalents qui maîtrisent plusieurs métiers. En boucherie, ils apprennent à préparer les viandes pour la vente : découper, désosser les carcasses, dégraisser et parer la viande. En charcuterie, ils peuvent gérer l'ensemble des étapes de la production des jambons, pâtés, saucissons... Les diplômés de ce bac pro ont acquis des savoir-faire en cuisine et élaborent des produits traiteurs dans le respect des règles d'hygiène et de sécurité alimentaire. Ils ont également des compétences en gestion de l'entreprise, commercialisation et animation d'équipe.
Ainsi, ils évolueront rapidement vers des postes de responsables de rayon dans la grande distribution ou de responsables de production dans l'industrie agroalimentaire ou pourront devenir artisans indépendants.
Cette formation, le bac pro boulanger pâtissier et le bac pro poissonnier écailler traiteur remplacent le bac pro métiers de l'alimentation
 
Boulanger-pâtissier
 
Le cœur de métier des boulangers et pâtissiers est la fabrication de produits sucrés et salés. Ils déterminent les quantités nécessaires de matières premières, choisissent les techniques de fabrication adaptées et soignent la présentation des produits. Le diplômé de bac pro peut être autonome dans l'organisation de l'approvisionnement en matières premières et de la production. Il a acquis des savoir-faire en cuisine et sait confectionner des produits traiteurs. Il a également des compétences en gestion de l'entreprise, commercialisation et animation d'équipe.
Il peut évoluer rapidement vers des postes de responsable de rayon dans la grande distribution, de responsable de production dans l'industrie agroalimentaire ou devenir artisan indépendant.
Ce bac pro, le bac pro boucher charcutier traiteur et le bac pro poissonnier écailler traiteur remplacent le bac pro métiers de l'alimentation
 
Commerce
 
La rénovation du bac pro commerce a notamment conduit à l'abandon du module d'approfondissement sectoriel au profit d'une autre approche produit, et du pôle « entreprendre » au bénéfice d'un enseignement économique et juridique distinct. Les nouvelles technologies de l'information et de la communication liées à la dimension commerciale ont été introduites dans les enseignements. Enfin, les compétences en vente ont été renforcées et centrées sur la relation client en unité commerciale, et non plus sur la vente en général.
A la différence du bachelier vente, le titulaire du bac pro commerce ne se déplace pas pour aller à la rencontre du client. C'est un employé commercial qui intervient dans tout type d'unité commerciale, physique ou virtuelle, afin de mettre à la disposition de la clientèle les produits correspondant à sa demande. Son activité consiste, au sein de l'équipe commerciale de l'unité, à :
participer à l'approvisionnement ;
vendre, conseiller et fidéliser ;
participer à l'animation de la surface de vente ;
assurer la gestion commerciale attachée à sa fonction.
Il est autonome en entretien de vente, mais il exerce son activité sous l'autorité d'un responsable.
 
Commercialisation et services en restauration
 
La relation clientèle et la commercialisation sont les fonctions principales des personnels de service d'un restaurant. Le bac pro forme des professionnels qui coordonnent l'activité de l'équipe du restaurant comme la mise en place de la salle, le service des mets et des boissons. Il faut savoir s'occuper de la clientèle, être à son écoute et la fidéliser. 
Il débute comme chef de rang, maître d'hôtel ou adjoint au directeur de restaurant selon l'établissement (restaurant traditionnel, gastronomique ou collectif). La maîtrise de deux langues étrangères lui permet d'envisager de travailler à l'étranger.
Ce bac pro et le bac pro cuisine remplacent le bac pro restauration
 
Conducteur transport routier marchandises
 
Qu'il exerce au sein d'une entreprise effectuant des transports "marchandises" générales et/ou spécialisées pour compte propre et/ou pour compte d'autrui, le titulaire du bac pro "conducteur transport routier marchandises" est capable de réaliser des opérations de transport de marchandises à l'aide d'ensembles de véhicules du groupe lourd sur le territoire intra et extracommunautaire.
Travaillant généralement au sein d'une équipe, il est en relation avec les clients, les services internes (services exploitation, commerciaux....) et partenaires extérieurs (usagers, autorités administratives....) avec lesquels il communique à l'oral et à l'écrit, en français et dans une autre langue de la communauté européenne.
Démarche de qualité auprès de la clientèle,  respect des règles de circulation et de sécurité routière, prévention des risques professionnels, d'ergonomie, d’hygiène, de sécurité, de protection de l'environnement sont des constantes du métier de conducteur transport routier marchandises.
 
Conduite et gestion de l’exploitation agricole/ systèmes à dominante cultures
 
Ce diplôme forme des responsables d'exploitation. Il permet de bénéficier des aides de l'Etat à l'installation des jeunes agriculteurs.
L'option système à dominantes cultures permet de maîtriser la conduite d'une production végétale (céréales, pommes de terre...), de la préparation du sol à la récolte, au conditionnement et à la commercialisation du produit. Au programme de la formation : agronomie, systèmes et techniques de culture (blé, maïs...), choix et utilisation des équipements, gestion de l'exploitation...
86.9 % de réussite à l'examen en 2009 pour le bac pro CGEA  productions végétales.
 
Conduite et gestion de l’exploitation agricole/ systèmes à dominante élevage
 
Ce diplôme forme des responsables d'exploitation. Il permet de bénéficier des aides de l'Etat à l'installation des jeunes agriculteurs.
L'option systèmes à dominante élevage forme des professionnels de la conduite d'élevage, maîtrisant l'alimentation, la reproduction et le contrôle de l'état de santé des animaux. Le programme comprend des enseignements en zootechnie, agronomie, conduite de cultures associées destinées à l'alimentation animale mais aussi en agroéquipements et économie-gestion de l'entreprise.
85.6 % de réussite en 2009 pour le bac pro CGEA productions animales.
 
  Conduite et gestion de l’exploitation agricole/vigne et vin
Ce diplôme forme des responsables d'exploitation. Il permet de bénéficier des aides de l'Etat à l'installation des jeunes agriculteurs.
L'option vigne et vin permet d'assurer la conduite d'un vignoble et de maîtriser les processus d'élaboration du vin. Au programme de la formation : bases scientifiques, implantation et conduite d'un vignoble, processus d'élaboration et d'élevage des vins, choix et utilisation des équipements, vin et terroir...
92 % de réussite en 2009 pour le bac pro Vigne et vin.
 
Conduite et gestion de l'entreprise hippique
 
Ce diplôme forme des responsables d'entreprise dans les secteurs des courses hippiques, des activités de loisirs et de compétition. Responsable d'établissement équestre, entraîneur d'écurie de trot ou galop, le titulaire exerce son activité le plus souvent dans un cadre indépendant, plus rarement en tant que salarié (premier garçon, groom, garçon de voyage).
Il travaille une majeure partie de son temps à l'extérieur, en toute saison. Pour l'entrainement, il monte à cheval presque quotidiennement. Il organise le travail d'écurie :les soins aux animaux, la maintenance des bâtiments, des installations et des matériels sont ses tâches quotidiennes . Il travaille tôt le matin et dans le secteur des activités de loisirs, l'accueil du public est essentiellement concentré le soir, sur les mercredis, les week-ends et les congés scolaires.
 
Conduite et gestion des entreprises maritimes, options commerce ; pêche
 
A bord du navire de pêche, le marin assure la conduite, la sécurité et l'entretien des appareils. Il veille au traitement et à la conservation des poissons pêchés. 
A terre, il assure la gestion d'armements pour la pêche ; il peut occuper un poste d'agent de maîtrise en entreprise ou travailler au sein d'une organisation professionnelle.
Selon la taille de l'entreprise du secteur maritime qui l'emploie, le titulaire du bac pro peut exécuter les tâches qui lui sont confiées ou prendre en charge l'encadrement. Il peut être employé, contremaître ou responsable d'entreprise et participer à la gestion.
Les navires de la flotte de commerce assurent les transports de passagers et de marchandises, ainsi qu'un certains nombres de services tel la pose de câbles sous-marins, le dragage, les opérations off-shore, le balisage, le remorquage hauturier ou portuaire, le pilotage et la recherche océanographique.
D'abord matelot, le titulaire du bac pro CGEM option commerce, peut devenir maître, patron ou capitaine selon son expérience professionnelle. la promotion sociale est un principe dans la marine marchande.

 

Conduite et gestion d'une entreprise du secteur canin et félin
 
Le titulaire de ce diplôme est capable de conduire un élevage de chiens ou de chats. Il travaille en tant que chef d'entreprise ou que responsable d'élevage. Il établit un plan de sélection des animaux et contrôle leur reproduction. Il apprécie leur état de santé et leur comportement. Il choisit et prépare les aliments, sait adapter les rations à chaque sujet. Il entretient les équipements et les bâtiments d'élevage. En outre, il organise l'achat et la vente des animaux, en conformité avec la réglementation en vigueur. Enfin, il peut proposer des services annexes (dressage, pension...).
 
Construction des carrosseries
 
Le titulaire de ce bac pro travaille en tant que technicien d'atelier chez un carrossier constructeur ou chez un carrossier réparateur. Il s'insère en particulier dans les entreprises qui adaptent des véhicules (autocars, caravanes, poids lourds...) à des fonctions spécifiques, à l'unité (pour un client particulier) ou dans le cadre d'une production en série. Dans le cadre de son activité, il met en oeuvre les méthodes de fabrication, d'assemblage et de protection des matériaux métalliques ou composites. Par ailleurs, il participe à l'organisation du travail, au choix des outillages, à la conduite et à la maintenance du système de production.
Cette formation remplace le bac pro Carrosserie option construction.
 
Cuisine
 
Fabrication des pâtisseries, cuisson, dressage, le cuisinier maîtrise les techniques de réalisation et de présentation de tous les mets à la carte du restaurant. Le diplômé du bac professionnel gère les commandes, les relations avec les fournisseurs et les stocks de produits. Ses compétences en gestion et en comptabilité lui permettent de maîtriser les coûts et d'analyser au mieux sa politique commerciale. D'ailleurs, comme les personnels de salle, il connaît les techniques commerciales pour améliorer les ventes et il entretient les relations avec la clientèle. Il est attentif à l'évolution de son métier et sait adapter ses pratiques professionnelles.
Après le bac pro cuisine, il débute comme premier commis ou chef de partie dans les restaurants traditionnels et chef-gérant ou responsable de production en restauration collective. Il peut travailler à l'étranger puisqu'il a acquis une langue étrangère en formation.
Ce bac pro, le bac pro commercialisation et services en restauration remplacent le bac pro restauration
 
Cultures marines
 
Le titulaire de ce diplôme exerce les fonctions de responsable logistique, responsable de production, contremaître ou technico-commercial dans une entreprise d'aquaculture traditionnelle, d'ostréiculture (huîtres) ou de mytiliculture (moules), ou dans la production d'algues ou d'autres plantes marines. Il prend en charge le développement des espèces, leur nutrition, leur santé et leur reproduction. Il organise et gère la production, l'utilisation et l'entretien des matériels et équipements nautiques.
En deuxième année, l'élève choisit un approfondissement en techniques de production ou en commercialisation des produits.
Ce titre procure la capacité professionnelle agricole et maritime, qui permet d'obtenir une concession et de bénéficier des aides de l'Etat à l'installation des exploitants.
 
 
Électromécanicien marine
 
Le titulaire de ce diplôme exerce son activité dans les entreprises du secteur maritime, dans un contexte réglementaire international.
A bord, il assure la sécurité du navire et de son équipage. Il participe à la conduite et à la maintenance des machines principales et auxiliaires des navires de pêche ou de commerce, dans différents domaines : électrique, mécanique, hydraulique et frigorifique.
A terre, il peut exercer des responsabilités d'agent de maîtrise dans une entreprise du secteur maritime ou paramaritime (chantiers de réparation navale, services techniques de l'armement) ; il peut aussi travailler au sein d'une organisation professionnelle.
Selon la taille de l'entreprise qui l'emploie et selon le type de navigation, il est appelé à exercer des activités d'exécution ou d'encadrement : il peut être employé, contremaître ou responsable d'entreprise. A terme, il pourra accéder, s'il répond aux conditions réglementaires, à l'enseignement maritime supérieur (pêche ou commerce).
 
Électrotechnique, énergie, équipements communicants
 
Cette formation peut être dispensée selon les établissements avec une ou plusieurs des spécialités suivantes :
Habitat tertiaire
Industriel
Possibilité de convention avec la Marine nationale
Le titulaire de ce diplôme intervient dans la production, le transport, la distribution et la transformation de l'énergie électrique. Il est chargé de la réalisation, de la mise en service et de la maintenance des installations électriques et des réseaux, de l'organisation et de la planification des chantiers. Du fait de l'évolution des techniques et des technologies, il intervient également sur les réseaux et équipements destinés à transmettre et à traiter la voix ou sur ceux liés à la sécurité des personnes et des biens.
Il peut travailler pour une entreprise artisanale, une entreprise moyenne ou une grande entreprise, en atelier ou sur chantier, dans les secteurs de l'industrie, des services, de l'habitat et des équipements publics.
Habitat / tertiaire : le professionnel intervient majoritairement sur les installations électriques des maisons et bureaux (matériel d'éclairage, de chauffage, matériels utilisant des courants faibles pour les réseaux informatiques et de télécommunications).
Industriel : le professionnel intervient majoritairement sur les installations électriques de haute tension et basse tension (transformateurs, machines-outils, moteurs électriques...).
 
Environnement nucléaire
 
Le diplômé coordonne le travail d'une équipe dans une centrale nucléaire. Il peut aussi travailler pour une entreprise chargée de la logistique et maintenance ou de travaux de démantèlement d'installations.
Il organise et prépare les chantiers sous la responsabilité de l'encadrement. Il apporte les produits et matériels nécessaires au triage, au stockage et au traitement des déchets radioactifs, à l'assainissement et à la décontamination des installations. Il organise le conditionnement et l'expédition des produits.
L'accès aux sites nucléaires, et donc à la formation, est réglementée. Il faut être déclaré apte par un médecin et justifier d'un casier judiciaire vierge.
 
Esthétique, cosmétique, parfumerie
 
Le titulaire de ce diplôme possède de bonnes connaissances en soins esthétiques et en techniques de vente et de gestion. Il a notamment acquis une bonne pratique des soins du visage et du corps, du maquillage, de l'épilation, de la manucure et des soins des pieds. Il peut aussi conseiller la clientèle, vendre des cosmétiques, des produits de maquillage et de parfumerie. Selon la structure qui l'emploie, il peut être amené à participer à des opérations commerciales ou à l'encadrement du personnel. Après quelques années d'expérience professionnelle, il peut gérer un institut, un centre de beauté...
 
Étude et définition de produits industriels
 
Ce bac pro mène aux fonctions de technicien de bureau d'études dans les entreprises de construction mécanique, chaudronnerie, automobile, aéronautique...
A partir d'un cahier des charges exposant l'objectif à atteindre, le technicien crée ou modifie sur son poste de CAO (conception assistée par ordinateur) une partie d'un ensemble mécanique : pièce de moteur ou de boîte de vitesses, élément de train d'atterrissage...
Ce professionnel exerce diverses activités :
étude et analyse : il recherche les solutions techniques susceptibles de répondre au problème posé. A cette fin, il exploite les documentations disponibles, analyse les produits mécaniques existants, identifie les fonctions assurées et les solutions mises en oeuvre ;
choix de solution : il décrit par un croquis ou un schéma le principe de la solution retenue, précise la forme de la pièce ou des composants et calcule leurs dimensions ;
définition de produit : c'est le coeur de son activité. Sur l'écran de son poste de CAO, il réalise le modèle 3D de la solution choisie. Ce modèle est en fait l'image en volume, avec un rendu réaliste, de la pièce ou du sous-ensemble mécanique à fabriquer. A l'aide d'un logiciel de mise en plan intégré à la CAO, il édite, à partir du modèle 3D, les plans 2D du produit (autrement dit les vues de face, de profil, de dessus, etc.). Il réalise également, et toujours à partir du modèle 3D, des dessins spécifiques du produit pour des catalogues, des notices de montage ou de maintenance.
 
 
Façonnage de produits imprimés, routage
 
Ce bac pro forme les élèves aux deux dernières étapes de la transformation d'un produit imprimé : le façonnage industriel et le routage. Le façonnage (finition) regroupe toutes les opérations permettant de réaliser une brochure, un magazine, un livre. Le routage recouvre les opérations du conditionnement du produit imprimé jusqu'à sa distribution.
Le diplômé, façonnier (ière) est un technicien hautement qualifié des industries graphiques. Dans les entreprises spécialisées de façonnage (entreprises de reliure-brochure) ou en imprimeries hors presse (affiches, revues, imprimés publicitaires...), il occupe des postes de régleur et conducteur de machines industrielles complexes à systèmes de pilotage automatisés (massicot, encarteuse, plieuse, piqueuse, chaîne de brochage...). Il encadre ou coordonne le travail d'une équipe d'opérateurs.
 
Fonderie
 
Ce technicien d'atelier fabrique des pièces métalliques. Il prépare un alliage, le fait fondre dans un four à fusion et le coule dans un moule. La pièce obtenue, il exécute les opérations de parachèvement, de traitement thermique et de surface. Il réalise des pièces à l'unité ou en série, alliant savoir-faire manuel et technologies performantes (automatisme, robotique, chaîne numérique, simulation...). Sa technicité lui permet d'intervenir dans l'organisation et l'amélioration de la production, le contrôle, la maintenance, la sécurité. Avec de l'expérience,  il anime une équipe. Il travaille dans les entreprises de fonderie qui produisent des pièces mécaniques pour l'aéronautique, l'automobile, l'industrie spatiale et navale.
 
Forêt
Le diplômé peut exercer son activité d'ouvrier forestier ou de chef d'équipe dans une entreprise de travaux forestiers, une scierie, une coopérative, ou pour le compte d'un expert ou d'un propriétaire forestier privé ou public. Il réalise des opérations d'entretien du patrimoine forestier ou des travaux d'abattage et de façonnage. Il peut participer à la gestion d'un chantier : devis, préparation et organisation des travaux dans le respect des règles et des techniques de sécurité, ... 
 
Gestion-administration
 
Le baccalauréat professionnel gestion-administration forme des gestionnaires administratifs appelés à travailler au sein d'entreprises de petite et moyenne taille, de collectivités territoriales, d'administrations ou encore d'associations.  Leur mission consiste à prendre en charge les différentes dimensions administratives des activités de gestion, commerciales, de communication, de gestion du personnel, de production ainsi que celles associées à la mise en oeuvre de projets au sein de l'entreprise.
 
Gestion des milieux naturels et de la faune
 
Après un bac pro GMNF, son titulaire contribue à la sauvegarde des espaces naturels et à la préservation de la biodiversité. Il occupe un emploi lié à la protection du territoire et à sa valorisation touristique (éco-tourisme, tourisme de chasse).
Il peut préparer et gérer le bon déroulement d'un chantier de mise en valeur du milieu, assurer des actions d'animation, de vulgarisation, de promotion de produits régionaux ou d'espèces locales. Il observe de façon permanente l'état écologique de l'environnement et assure certains travaux d'entretien.
Il travaille pour un employeur privé ou associatif public, un employeur territorial ou d'Etat.
Cette formation remplace le BTA Aménagement de l'espace spécialité gestion de la faune sauvage.
 
Hygiène, propreté, stérilisation
 
Ce spécialiste de l'hygiène et de l'environnement est responsable de chantiers dans différents secteurs d'activité : le nettoyage industriel des locaux, des zones à risques et des zones protégées ; l'assainissement ; le nettoiement (propreté urbaine et rurale).
Ses responsabilités s'étendent de la prise en charge du client au contrôle de la qualité. Il analyse les besoins, propose une solution et participe à l'élaboration du cahier des charges. Puis il établit l'organisation du chantier (durée, méthode, matériel, matériaux, personnel). Il en assure la mise en place, la gestion et le contrôle. Il a également en charge la gestion du matériel et du parc de véhicules.
Par ailleurs, ses fonctions d'animation le conduisent à mener des réunions. En relation avec les clients et les fournisseurs, il fait le lien entre son entreprise et le personnel d'intervention.
 

 > page 2        > page 3

 

Modifier le commentaire 

par admin charles-de-gaulle le 05 avr. 2016 à 10:01

haut de page